Méditerranée

Des liens très étroits unissent l’Université de Rennes 1, le Liban et le Maroc ; ils expliquent la sollicitation réciproque des membres du Centre de droit des affaires et des enseignants-chercheurs du pourtour méditerranéen, pour des conférences universitaires.

@pexel_photos
  1. Maroc
  2. Liban
  3. Syrie

Maroc

Le Centre de Droit des Affaires entretient, à travers son directeur, le Professeur Renaud Mortier, des liens étroits avec le Maroc. Ainsi, le Professeur Mortier a donné plusieurs conférences au Maroc, dont celle du 11 décembre 2013, « Le devoir de loyauté des dirigeants sociaux en droit français », conférence à la faculté de droit de Rabat. Par ailleurs, M. Lenhof et le Professeur Mortier ont participé, le 18 juin 2015, au colloque relatif à la finance islamique à l'Universisté Hassan II-Mohamedia, à Casablanca au Maroc. 

M. Jean-Baptiste Lenhof enseigne également depuis plusieurs années en droit général des sociétés, droit spécial des sociétés, droit de l’entreprise en difficulté et droit de la concurrence aux étudiants de Master 1 et Master 2 « Comptabilité Contrôle Audit », qui constituent des diplômes délocalisés de l’IAE de Caen en partenariat avec l’Ecole Supérieure de Gestion du Maroc.

Enfin, le Professeur Mortier a dirigé la thèse de Monsieur Zakaria Meliani sur la Finance islamique et immobilier au Maroc, soutenue en 2014. Monsieur Zakaria Meliani est depuis devenu Professeur de droit privé à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia.

Liban

Point n’est besoin d’évoquer ici les liens très étroits unissant l’Université de Rennes 1 et le Liban, qui expliquent la sollicitation des membres du Centre de Droit des Affaires, pour des interventions dans des diplômes de niveau Master 2 au Liban, auxquelles s’ajoutent de nombreuses inscriptions en Master 2 Recherche (en France) et en thèses. M. Afif Daher est d’ailleurs chargé des relations internationales de la Faculté de Droit avec le Liban et le Moyen-Orient.
Il a également dirigé et/ou participé au jury de soutenance des thèses suivantes :

  • L’évolution du cautionnement : étude comparée en droit libanais et en droit français
  • L’enrichissement sans cause en droit comparé français et libanais
  • La réinsertion en question?: étude comparée en droit libanais et en droit français
  • Le contrat de consommation : étude comparée en droit libanais et en droit français
  • La réglementation des contrats électroniques : étude comparée en droit libanais et en droit français
  • Le compte bancaire ; analyse comparée des droits français et libanais
  • Formation et dissolution du mariage en droit international prive libanais, étude à la lumière du droit français
  • La fonction juridictionnelle en matière des clauses élusives et limitatives de responsabilité. Droit comparé français et libanais.

Syrie

La  coopération au Moyen-Orient s’est étendue au cours de l'année 2008 à la Syrie dans le cadre de la mise en place d’un Master 2 « Droit des affaires interne et international » auquel est associé le Centre de Droit des Affaires.

 
Un accord de coopération a été signé le 18 janvier 2009 à Damas entre d’une part l’Université de Damas et d’autre part, les membres du consortium (Paris II, Université libanaise, Aix-Marseille III, Grenoble II, Montpellier I, Rennes I et l’Université libre de Bruxelles).
Cet accord est le point de départ d’une coopération scientifique et académique ; sont enregistrées de  nombreuses demandes d’inscription en Master 2 recherche ainsi que des demandes d’inscription en thèse.